Publié le 6 janvier 2022, modifié le 3 mai 2024 par Lucie Blanchard

Dans le dernier épisode de notre SEO Reality Show, nous avons expliqué comment l’agence de référencement a conçu et mis en œuvre une section de magasin pour le site Web de son client de boulangerie, Edelweiss. Dans cet épisode, nous partagerons comment et pourquoi ils ont appliqué un système d’analyse de commerce électronique pour suivre et aider à augmenter les ventes sur le site Web de la boulangerie.

  • Dans cet épisode, l'agence de référencement a mis en place un système d'analyse de ventes pour le site Web d'une boulangerie
  • Pour cela, ils ont utilisé Google Tag Manager et Google Analytics pour suivre les visites sur le site, les publics cibles et les canaux de trafic
  • L'étape suivante était de définir des objectifs et d'optimiser l'entonnoir de vente en effectuant des tests et en analysant les données

Le processus

Tout d’abord, examinons comment l’agence s’est préparée à cette étape du processus. Pour mettre en place le système d’analyse des ventes sur le site Web, l’agence a utilisé deux outils :

  • Google Tag Manager (GTM) : un conteneur pour stocker des scripts
  • Google Analytics (GA) : analyse des visites de sites Web, du public cible, des canaux de trafic, de la définition des objectifs et du suivi de leurs résultats
  • Si vous n’avez pas installé GTM sur votre site, l’agence vous recommande de l’installer et de l’utiliser. Cela aidera à économiser les ressources de chargement des pages car, avec GTM, un seul script d’analyse est en cours d’exécution. Après avoir déterminé les outils qu’ils utiliseraient, l’agence a commencé à mettre en place les données et informations nécessaires à l’intérieur de ces outils pour obtenir les résultats les plus précis. La première étape consistait à configurer des balises, des déclencheurs et des variables dans GTM. Voyons ce dont chacun de ces éléments est responsable :

  • ​​Étiqueter: un code JavaScript qui collecte les données des visiteurs d’un site Web et les transmet ensuite à GA
  • Gâchette: une condition qui définit quand une balise spécifique doit être activée ou bloquée. Une balise doit toujours être activée par au moins un déclencheur
  • Variable: un paramètre qui peut prendre n’importe quelle valeur en fonction des événements sur le site Web
  • Voici une capture d’écran des balises que l’agence a utilisées lors de la configuration des analyses de la boulangerie : Comme exemple plus détaillé, examinons les configurations que l’agence a utilisées lors de la configuration de la balise d’ajout au panier. L’agence a créé les champs suivants pour cette balise :

  • Type de piste : un type de surveillance d’événement
  • Catégorie
  • Action : une action qui lance un déclencheur
  • Paramètres Google Analytics : pour configurer les transmissions de terrain vers GA avec les données de commerce électronique
  • Identifiant de suivi : identifiant du paramètre suivi sur un site Web
  • Déclencheurs de tir : une condition qui active une balise
  • Voici une capture d’écran de l’exemple ci-dessus :

    Étape 2 – Configuration d’événements sur le site Web

    Ensuite, l’agence a mis en place des événements. Pour que les événements sur le site Web déclenchent la transmission de données à GA, vous devez les lier à des éléments spécifiques à l’aide de Data Layer, qui est un tableau d’entités en JavaScript pour transmettre des informations à GTM. L’agence a créé une spécification technique (TS) pour les programmeurs à lier événements de commerce électronique aux éléments, et une capture d’écran de ceci est montrée ci-dessous. Ils ont spécifié les données suivantes (par exemple, l’ajout d’un article au panier) dans le TS : Spécification technique Valeur du champ Description de l’événement Ajout d’un article au panier Nom de l’événement addToCart Catégorie d’événement Ecommerce Action de l’événement Ajouter au panier Étiquette de l’événement {{catalog/item card}} Méthode requête HTTP dataLayer Exemple dataLayer.push({ ‘event’: ‘addToCart’, « eventLabel’:{{catalog/item card}},’ecommerce’: { ‘currencyCode’: ‘USD’, ‘add’ : { ‘paramètres’ : [{ ‘name’: ‘Product’, ‘id’: ‘12345’, ‘price’: ‘1.90’, ‘quantity’: 1 }] } } }); Références DataLayer : https://developers.google.com/tag-manager/devguide Commerce électronique : https://developers.google.com/tag-manager/enhanced-ecommerce#add

    Étape 3 – Utilisation de GA pour garantir le bon déroulement des événements

    L’étape suivante de l’agence consistait à revoir les paramètres de l’événement. Il y a deux façons de faire ça:

  • En suivant les commandes et en comparant les données avec GA lors de l’utilisation d’un CRM (gestionnaire de la relation client) pour les grands projets de commerce électronique.
  • Comparer les données des demandes par e-mail et les données de vente dans GA
  • Dans le cas de la boulangerie, l’agence a choisi la deuxième option et une fenêtre de 7 jours pour comparer les données. Le client a envoyé des informations sur les commandes terminées, et l’équipe d’analystes de l’agence a comparé ces données avec les données de GA.

    Étape 4 – Configuration des objectifs dans Google Analytics

    Dans la quatrième étape, l’agence a défini ses objectifs pour le site Web de la boulangerie en GA, notamment :

  • Ajouter au panier
  • Ouvrir le panier
  • Ouverture de la page de commande
  • Acheter
  • L’agence a également défini des objectifs généraux pour le site Web qui n’étaient pas directement liés à l’entonnoir de vente :

  • Allez sur Instagram
  • Aller sur Facebook
  • Soumettre le formulaire de coupon
  • Soumettre le formulaire de catalogue
  • Étape 5 – Optimiser l’entonnoir

    Après avoir défini et revu tous les objectifs et événements, l’agence est prête à passer à la partie la plus excitante : optimiser l’entonnoir de vente. Si vous cherchez à optimiser l’entonnoir de conversion de votre entreprise, voici quelques éléments à considérer :

    Chariots abandonnés

    Le panier abandonné est la première chose à vérifier. C’est lorsqu’un visiteur du magasin ajoute fréquemment des articles à son panier mais ne termine pas la transaction. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Peut-être que les champs à l’étape du paiement ne sont pas tout à fait clairs ou qu’il n’y a aucune information sur le processus de livraison à aucun moment pendant le paiement, de sorte que le visiteur apprend (par exemple) que le magasin ne livre pas dans sa ville uniquement lorsqu’il atteint le dernière étape de la caisse.

    Optimisation des fiches/descriptions des produits

    Dans quelle mesure vos fiches produits sont-elles efficaces pour convertir les clients ? Vous pouvez envisager d’apporter des modifications calculées et stratégiques à un groupe de contrôle, puis de suivre le nombre total de conversions pour ce groupe de contrôle pour voir si vos optimisations stratégiques sont efficaces. Si le pourcentage des ventes augmente, vous pouvez mettre en œuvre en toute confiance vos modifications sur le site Web.

    Expériences et tests

    Comme dans l’exemple ci-dessus, vous pouvez effectuer divers tests sur le site Web, y compris des tests A/B, pour tester vos hypothèses marketing et améliorer les ventes. Pour des configurations plus précises, l’agence recommande également d’utiliser l’outil Hotjar. Vous pouvez l’utiliser pour voir l’activité des utilisateurs sur le site Web (cartes thermiques et enregistrements de session). Ces données détaillées peuvent vous aider à voir où les prospects sortent de l’entonnoir de vente, ce qui peut à son tour vous donner des idées sur la façon de vous améliorer. Dans le cas de la boulangerie, l’agence optimisera l’entonnoir, effectuera des expériences après avoir collecté des statistiques pendant au moins un mois, puis tirera des conclusions sur la base de données réelles. Nous vous tiendrons au courant.

    Suivant

    La configuration de la section magasin est terminée. L’agence a réalisé plusieurs tâches et mis en place de nombreuses modifications au site Web selon les souhaits du client. Ils ont pratiquement créé un nouveau site à partir de zéro, ce qui est fantastique. Dans le prochain épisode, nous discuterons de la manière d’améliorer ce qui fonctionne déjà, d’analyser la qualité du contenu et de réagir à tout changement dans les résultats des ventes. Restez à l’écoute !

    FAQ

    Comment gérer une boulangerie ?

    La gestion d'une boulangerie nécessite avant tout une bonne organisation quotidienne. Il est important de gérer les stocks de matières premières et de produits finis afin d'éviter les pertes. Il est également essentiel de bien maîtriser ses coûts et d'optimiser sa rentabilité en proposant des produits de qualité à des prix compétitifs.

    Enfin, un bon management du personnel est primordial pour garantir un service irréprochable et fidéliser une clientèle qui trouvera satisfaction dans votre savoir-faire artisanal.

    Comment créer une boulangerie ?

    La création d'une boulangerie nécessite une étude de marché pour s'assurer qu'il y a une demande pour ce type de commerce dans la zone ciblée. Il est également important d'avoir des compétences en gestion et en comptabilité pour gérer les finances et les employés. L'obtention des licences et permis requis ainsi que l'achat du matériel nécessaire sont également des étapes indispensables pour ouvrir une boulangerie réussie.

    Enfin, il est essentiel d'avoir un bon emplacement et une stratégie marketing efficace pour attirer les clients.

    Comment acheter une boulangerie ?

    Afin d'acquérir une boulangerie, il est nécessaire de suivre quelques étapes importantes. Tout d'abord, il faut repérer les boulangeries à vendre dans la région choisie et évaluer leur rentabilité potentielle en consultant leurs bilans comptables. Ensuite, il conviendra de négocier le prix avec le vendeur et de vérifier l'état des équipements avant de procéder à la signature du contrat de vente.

    Enfin, il faudra s'assurer auprès des organismes compétents que toutes les formalités administratives liées à l'achat sont bien respectées.

    Quelles sont les démarches pour ouvrir une boulangerie ?

    Pour ouvrir une boulangerie, il faut tout d'abord effectuer une étude de marché pour évaluer la demande et la concurrence dans la zone géographique souhaitée. Ensuite, il est nécessaire de réaliser un business plan détaillé incluant les coûts, les investissements et les prévisions de chiffre d'affaires. Une fois ces démarches accomplies, il faut se munir des autorisations administratives nécessaires (permis de construire, enregistrement au registre du commerce.

    ..) et trouver un local adapté aux normes sanitaires.

    Combien coûte-t-il pour ouvrir sa propre boulangerie ?

    Le coût pour ouvrir sa propre boulangerie peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la localisation, la taille du magasin et le matériel nécessaire. En général, cela peut coûter entre 50 000 et 100 000 euros pour lancer une boulangerie. Les frais comprennent l'achat ou la location d'un local commercial, les équipements de boulangerie, les matières premières ainsi que les frais administratifs pour obtenir toutes les autorisations nécessaires.

    Bien entendu, le montant précis dépendra de chaque projet individuel.

    Categories: SEO

    Lucie Blanchard

    Lucie Blanchard

    S’abonner
    Notification pour
    guest

    Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x