Publié le 13 avril 2024, modifié le 6 mai 2024 par Alexandre Duval

Google a annoncé son intention de réduire l'accès aux sites d'information californiens pour une partie des utilisateurs de l'État.

  • Google a décidé de limiter l'accès aux sites d'information californiens pour certains utilisateurs de l'État.
  • Cette décision intervient alors que la CJPA, un projet de loi obligeant Google à payer les éditeurs pour les liens vers leur contenu, est en cours d'examen.
  • La CJPA pourrait avoir des conséquences négatives sur l'industrie de l'information californienne selon Google, qui plaide pour une autre approche.

Cette décision intervient alors que Google se prépare à l'éventuelle adoption du California Journalism Preservation Act (CJPA), un projet de loi obligeant les plateformes en ligne comme Google à payer les éditeurs de presse pour les liens vers leur contenu.

Qu'est-ce que la loi californienne sur la préservation du journalisme ?

La CJPA, introduite à l'Assemblée législative de l'État de Californie, vise à soutenir le journalisme local en créant ce que Google appelle une « taxe sur les liens ».

Si elle est adoptée, la loi obligerait des entreprises comme Google à payer les médias lorsqu'ils envoient des lecteurs vers des articles de presse.

Cependant, Google estime que cette approche doit être révisée et pourrait nuire plutôt qu’aider l’industrie de l’information.

Jaffer Zaidi, vice-président des partenariats mondiaux de presse chez Google, a déclaré dans un article de blog :

« Cela favoriserait les conglomérats médiatiques et les fonds spéculatifs – qui ont fait pression en faveur de ce projet de loi – et pourrait utiliser les fonds de la CJPA pour continuer à racheter les journaux locaux de Californie, les priver de leurs journalistes et créer davantage de journaux fantômes qui fonctionnent avec une équipe restreinte. produire uniquement du contenu à faible coût et souvent de mauvaise qualité.

La réponse de Google

Pour évaluer l'impact potentiel de la CJPA sur ses services, Google effectue un test auprès d'un pourcentage d'utilisateurs californiens.

Au cours de ce test, Google supprimera les liens vers les sites d’information californiens que la législation proposée pourrait couvrir.

Zaidi déclare :

« Pour nous préparer aux éventuelles implications de la CJPA, nous commençons un test à court terme pour un petit pourcentage d'utilisateurs californiens. Le processus de test implique la suppression des liens vers des sites d’information californiens, potentiellement couverts par la CJPA, afin de mesurer l’impact de la législation sur notre expérience produit.

Google affirme que seulement 2 % des requêtes de recherche sont liées à l'actualité

Zaidi a souligné l'évolution des habitudes de consommation d'informations des gens et son effet sur les requêtes de recherche Google (c'est moi qui souligne) :

« Il est bien connu que les gens reçoivent des informations provenant de sources telles que des vidéos courtes, des newsletters thématiques, des réseaux sociaux et des podcasts sélectionnés, et beaucoup évitent complètement les informations. Conformément à ces tendances, seulement 2 % des requêtes sur la recherche Google sont liées à l'actualité

Malgré le faible pourcentage de requêtes d'actualités, Google souhaite continuer à aider les éditeurs d'actualités à gagner en visibilité sur ses plateformes.

Cependant, « le CJPA tel qu’il est actuellement construit mettrait fin à ces investissements », dit Zaidi.

Un appel pour une approche différente

Dans sa forme actuelle, Google soutient que la CJPA porte atteinte à l'information en Californie et pourrait aggraver la situation de toutes les parties.

La société exhorte les législateurs à envisager des approches alternatives pour soutenir l’industrie de l’information sans nuire aux petits médias locaux.

Google affirme qu'au cours des deux dernières décennies, il a fait beaucoup pour aider les éditeurs de presse à innover :

« Nous avons déployé Google News Showcase, qui est présent dans 26 pays, dont les États-Unis, et compte plus de 2 500 publications participantes. Grâce à la Google News Initiative, nous avons établi des partenariats avec plus de 7 000 éditeurs de presse dans le monde, dont 200 organismes de presse et 6 000 journalistes rien qu'en Californie.

Zaidi a suggéré qu'une industrie de l'information saine en Californie nécessite le soutien du gouvernement de l'État. et une large base d’entreprises privées.

Alors que le processus législatif se poursuit, Google est disposé à coopérer avec les éditeurs et les législateurs californiens pour explorer des voies alternatives qui lui permettraient de continuer à créer des liens vers l'actualité.

Image en vedette : Ismael Juan/Shutterstock

FAQ

Quels sont les liens avec les taxes de l'État de la Californie ?

Les taxes de l'État de la Californie sont étroitement liées à son économie et à ses dépenses publiques. En effet, elles représentent une source importante de revenus pour financer les programmes et services publics tels que l'éducation, la santé ou encore les infrastructures. De plus, les taux d'imposition de l'État varient en fonction des besoins budgétaires et des priorités politiques établies par le gouvernement californien.

Ainsi, ces taxes ont un impact direct sur la vie des citoyens californiens et sur le développement économique de l'État en général.

Comment effectuer une recherche sur les liens fiscaux en Californie ?

Pour effectuer une recherche sur les liens fiscaux en Californie, il est recommandé de se rendre sur le site officiel du département des impôts de l'État. Une fois sur ce site, vous pourrez accéder à différentes informations telles que les procédures à suivre pour obtenir un numéro d'identification fiscale ou encore les taxes applicables selon votre situation.

Vous pouvez également contacter directement le service des impôts de la Californie pour obtenir davantage de renseignements précis.

Y a-t-il des tax liens en Californie ?

En effet, il y a des tax liens en Californie. Ce sont des créances fiscales qui permettent au gouvernement de récupérer les impôts impayés sur les biens immobiliers. Ces liens peuvent entraîner la saisie et la vente du bien en question si les taxes ne sont pas réglées.

Leur montant varie selon les comtés et peut inclure des intérêts et des frais supplémentaires.

Où puis-je rechercher les liens fiscaux de l'État de Californie ?

Pour rechercher les liens fiscaux de l'État de Californie, vous pouvez consulter le site officiel du département des impôts de l'État ou faire une recherche sur le portail gouvernemental de la Californie. Vous pouvez également contacter directement le service des impôts de l'état pour obtenir plus d'informations concernant les liens fiscaux et leurs applications. N'hésitez pas à vérifier les ressources en ligne disponibles pour faciliter votre recherche d'informations sur les lois fiscales californiennes.

Existe-t-il une recherche fédérale sur les privilèges fiscaux en Californie ?

Il existe effectivement une recherche fédérale sur les privilèges fiscaux en Californie. Cette recherche est menée par le Service des impôts du département du Trésor américain afin de s'assurer que les entreprises et les particuliers bénéficiant d'avantages fiscaux dans cet État respectent également les lois et règlements fédéraux.

Ainsi, tout avantage fiscal accordé par la Californie doit être validé par l'administration fiscale fédérale pour éviter toute fraude ou abus.

Categories: SEO

Alexandre Duval

Alexandre Duval

S’abonner
Notification pour
guest

Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x