qwanturank

Qwant est un moteur de recherche lancé en 2013 qui respecte la vie privée des utilisateurs et travaille pour un Web neutre et ouvert. Le co-fondateur et directeur général Éric Léandri nous a accordé une interview dans son agence parisienne.

Qwant : un moteur de recherche convivial

Ingénieur de formation, Éric Léandri a travaillé en sécurité informatique avant de créer Qwant en 2011 avec Jean-Manuel Rozan et Patrick Constant. Leur ambition était de créer un moteur de recherche sûr et incontrôlé. "D'habitude, les gens confondent les deux notions, dit Éric Léandri. Le contrôle signifie que vous essayez de faire en sorte que les gens aillent comme vous le voulez. La sécurité signifie que vous vous souciez des gens, que vous êtes responsable et que vous pensez qu'ils le sont aussi."

Qwant a été lancé en 2013 et protège ses utilisateurs en ne collectant aucune donnée personnelle. Le moteur de recherche ne suit pas non plus l'activité de ses utilisateurs. C'est une offre directement opposée à celle des autres géants américains : "Nous ne nous intéressons pas à votre identité, à votre orientation sexuelle ou à votre religion ", dit Éric Léandri, un ardent défenseur d'un Web neutre et ouvert. Notre seul souci est d'offrir un service de recherche efficace."

À cet égard, Qwant a lancé en 2015 Qwant Junior, un moteur de recherche permettant aux enfants de naviguer sur Internet sans être exposés à des contenus adultes, violents ou commerciaux.

Un moteur de recherche disponible en 16 langues dans 25 pays

Les valeurs de Qwant attirent. En 2013, l'application a reçu 1 million de visiteurs uniques par mois. Trois ans plus tard, en juillet 2016, ils étaient 25 millions. C'est un progrès incroyable, même si c'est loin derrière le milliard de visiteurs uniques enregistrés en 2011 pour le moteur de recherche américain, Google.

La France reste le principal marché de Qwant, mais la start-up a les yeux rivés sur l'international : le moteur de recherche est désormais disponible dans 25 pays et en 16 langues. En 2014, le jour du lancement de sa version allemande, Qwant était la requête de recherche numéro 2 sur Google en Allemagne. "La demande numéro 1 était imbattable : c'était un match de football de l'équipe nationale le même soir ! plaisante Éric Léandri.

Les raisons de ce succès ? "Jusqu'à présent, les Européens essayaient de concurrencer Google en offrant la même chose avec moins de moyens. Avec Qwant, nous essayons une autre voie."

Une vision globale qui intègre les spécificités régionales

Pour son développement international, Qwant mise sur une intégration intelligente des contextes locaux et régionaux. "Notre approche contextuelle n'est que logique, dit Éric Léandri. Un habitant du Nordeste brésilien ne lit pas le même journal qu'un habitant de São Paolo. Pourquoi devrions-nous offrir les mêmes résultats de recherche ? "

"Au Sénégal, il n'est pas logique d'offrir les sites Web français en premier dans les résultats de recherche, même si la langue est la même. Pour apporter des réponses localement pertinentes, il faut s'appuyer sur les sites web sénégalais." Cette stratégie tient également compte des spécificités linguistiques : Qwant est déjà disponible dans plusieurs langues régionales telles que le corse et le catalan.

Une start-up multiculturelle

Pour se développer, Qwant s'appuie sur des collaborateurs du monde entier. "Nous devons maîtriser la langue et le contexte - y compris culturel - dans chaque pays indexé par notre moteur de recherche, explique Éric Léandri. La clé est de fournir des réponses pertinentes et significatives ". L'entreprise est ainsi en constante recherche de nouveaux profils multilingues et multiculturels.

Malgré une croissance rapide, Qwant reste fidèle à son esprit de "start-up". Dans les bureaux de Paris et de Nice, l'ambiance est presque californienne. "Nous sommes l'une des rares entreprises à proposer à ses développeurs de faire des choses aussi passionnantes que dans des groupes américains comme "machine learning" ou "blockchain" mais avec l'énergie et l'activité d'une start-up, dit Éric Léandri.

Aujourd'hui, Qwant multiplie ses projets. En juin 2016, l'entreprise lance Qwant Music, un moteur de recherche dédié à la musique. Prochaine étape : le lancement de Qwant Culture, en collaboration avec des institutions de renom telles que le Festival d'Avignon, le Festival d'Aix-en-Provence et le festival de musique de Chambord. Le voyage n'est pas encore terminé, que ce soit en France ou dans le monde.

Rencontre avec Éric Léandri, cofondateur de Qwant

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments