Publié le 29 juin 2024 par Alexandre Duval

Peu de concepts ont généré autant de buzz et de spéculations en matière de référencement que EEAT. Abréviation de Expérience, Expertise, Autorité et Fiabilité, ce cadre est depuis des années la pierre angulaire des directives d’évaluation de la qualité de la recherche de Google. Mais malgré son importance, davantage de clarté sur la relation entre EEAT et les algorithmes de classement de Google est encore nécessaire. Dans un épisode récent du podcast Search Off The Record de Google, la directrice de la recherche et chef de produit Elizabeth Tucker a abordé ce sujet complexe. Ses commentaires offrent un aperçu de la manière dont Google évalue et classe le contenu.

  • EEAT de Google est un cadre important pour évaluer la qualité de la recherche.
  • Aucun signal de classement ne correspond parfaitement aux quatre éléments de l'EEAT.
  • Le PageRank de Google peut être lié à l'autorité mais ne reflète pas tous les aspects de l'EEAT.
  • Les sites Web doivent mettre l'accent sur l'expertise et la confiance des utilisateurs pour améliorer leur classement.

Pas de correspondance parfaite

L’un des points clés à retenir de la discussion de Tucker sur EEAT est qu’aucun signal de classement ne s’aligne parfaitement avec les quatre éléments. Tucker a expliqué « Il n’existe pas de classement EEAT. Mais il s’agit vraiment de rappeler aux gens qu’il s’agit d’un raccourci, d’un élément qui doit toujours être pris en compte, même si, vous savez, différents types de résultats nécessitent sans doute différents niveaux d’EEAT. » Cela signifie que même si les algorithmes de Google prennent en compte des facteurs tels que l’expertise, l’autorité et la fiabilité lors du classement du contenu, il n’existe pas de correspondance biunivoque entre EEAT et un signal spécifique.

La connexion PageRank

Cependant, Tucker a donné un exemple de la manière dont un signal de classement classique de Google – PageRank – s’aligne sur au moins un aspect de l’EEAT. Tucker a dit : « Le PageRank, l’un de nos indicateurs de classement Google classiques, est probablement lié à l’autorité. Je ne sais pas s’il correspond vraiment à certaines des autres lettres qui y figurent. » Pour ceux qui ne le connaissent pas, le PageRank est un algorithme qui mesure l’importance et l’autorité d’une page Web en fonction de la quantité et de la qualité des liens pointant vers celle-ci. En d’autres termes, une page contenant de nombreux liens entrants de haute qualité est considérée comme faisant plus autorité qu’une page contenant moins de liens ou de qualité inférieure. Les commentaires de Tucker suggèrent que même si le PageRank peut être un bon indicateur de l’autorité, il ne reflète pas nécessairement les autres éléments de l’EEAT, comme l’expertise ou la fiabilité.

Pourquoi SEJ s’en soucie

S’il est clair que l’EEAT est important, les commentaires de Tucker soulignent que ce n’est pas une solution miracle pour un bon classement. Au lieu de courir après un mythique « score EEAT », les sites Web devraient créer du contenu qui démontre leur expertise et renforce la confiance des utilisateurs. Cela signifie investir dans des facteurs tels que :

  • Des informations précises et à jour
  • Approvisionnement et attribution clairs
  • Expertise et qualifications de l’auteur
  • Conception et navigation conviviales
  • Infrastructure Web sécurisée et accessible

En donnant la priorité à ces éléments, les sites Web peuvent envoyer des signaux forts aux utilisateurs et aux moteurs de recherche sur la qualité et la fiabilité de leur contenu.

L’évolution de l’EEAT

Il convient de noter qu’EEAT n’est pas un concept statique. Tucker a expliqué dans le podcast que la compréhension de Google de la qualité de la recherche a évolué au fil des ans et que les lignes directrices de l’évaluateur de la qualité de la recherche ont grandi et changé avec elle. Aujourd’hui, l’EEAT n’est qu’un des facteurs que Google prend en compte lors de l’évaluation et du classement du contenu. Toutefois, les principes sous-jacents – l’expertise, l’autorité et la fiabilité – resteront probablement les piliers clés de la qualité de la recherche dans un avenir prévisible. Écoutez l’épisode complet du podcast ci-dessous :

Image en vedette : salarko/Shutterstock

FAQ

Quels sont les facteurs de classement de Google ?

Google utilise plusieurs facteurs pour classer les pages web. Ces facteurs incluent notamment la pertinence et la qualité du contenu, l'autorité du site, l'expérience utilisateur, ainsi que la vitesse de chargement de la page.

Les backlinks provenant d'autres sites sont également pris en compte pour le classement.

Les deux facteurs qui déterminent le rang publicitaire de Google sont-ils ?

Les deux principaux facteurs qui déterminent le rang publicitaire de Google sont la qualité et la pertinence du contenu de l'annonce ainsi que le montant des enchères proposées par les annonceurs. La qualité du contenu est mesurée notamment à travers le taux de clics (CTR) et la pertinence aux mots-clés choisis. Plus l'annonce est jugée utile et intéressante pour les utilisateurs, plus elle a de chances d'apparaître en haut du classement publicitaire.

Ensuite, le montant des enchères joue également un rôle important car il permet aux annonceurs d'augmenter leur visibilité en payant plus cher pour une meilleure position.

Quels sont les facteurs qui ont un impact sur le classement des pages Google ?

L'algorithme de Google est constamment mis à jour pour améliorer la pertinence des résultats de recherche. Les mots-clés utilisés dans le contenu d'une page ont un impact majeur sur son classement.

La qualité et l'autorité des liens pointant vers la page ainsi que sa vitesse et son optimisation mobile sont également pris en compte par Google. Enfin, la pertinence et l'actualité du contenu jouent un rôle important dans le classement des pages sur Google.

Quels sont les facteurs connus utilisés par l'algorithme de recherche Google pour déterminer le classement des résultats ?

Google utilise principalement trois facteurs pour déterminer le classement des résultats de recherche : la pertinence du contenu, l'autorité du site et l'expérience utilisateur. La pertinence du contenu est évaluée à travers les mots-clés utilisés, la qualité et la fraîcheur du contenu.

L'autorité du site est mesurée en fonction de son niveau de confiance, de son ancienneté et de ses liens entrants. Enfin, l'expérience utilisateur prend en compte le temps passé sur le site, le taux de rebond et d'autres indicateurs de satisfaction ou non-satisfaction des internautes.

Quels sont les principaux facteurs pour améliorer le classement dans les recherches sur Google ?

Les principaux facteurs pour améliorer le classement dans les recherches sur Google sont la pertinence et la qualité du contenu, l'optimisation technique de son site web (utilisation de mots clés, liens internes et externes, temps de chargement..

.), la présence sur les réseaux sociaux et l'obtention de backlinks provenant de sites fiables. Il est également important d'avoir un site responsive (adapté aux différents supports tels que mobiles ou tablettes) ainsi qu'une stratégie de référencement naturel solide et en accord avec les guidelines de Google. Enfin, une bonne expérience utilisateur et un taux de rebond faible peuvent avoir un impact positif sur le classement dans les recherches sur Google.

Categories: SEO

Alexandre Duval

Alexandre Duval

S’abonner
Notification pour
guest

Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x