Publié le 9 avril 2024, modifié le 9 mai 2024 par Alexandre Duval

Bien que la prévalence des jeunes atteints de MDE à Washington DC soit inférieure à celle de certains États, comme l'Oregon (où elle atteint 21,13 %), il est important d'aborder précocement les problèmes de santé mentale chez les jeunes, car les problèmes de santé mentale non traités peuvent persister jusqu'à l'âge adulte. De plus, le nombre de jeunes atteints de MDE augmente chaque année à l'échelle nationale, y compris l'année dernière où il a augmenté de près de 2 % pour atteindre environ 300 000 jeunes.

    */
  • Les programmes de santé mentale en milieu scolaire visent à identifier et traiter les problèmes chez les jeunes
  • L'utilisation de l'intelligence artificielle permet d'identifier plus tôt les élèves à risque de troubles mentaux
  • Cependant, des considérations politiques et éthiques sont nécessaires pour protéger la vie privée des étudiants et éviter tout biais dans ces programmes basés sur l'IA.

Il est important de noter qu’il existe des programmes spécialement conçus pour aider et traiter les jeunes ayant subi un traumatisme et vivant avec des problèmes de santé mentale. À Washington DC, plusieurs services de santé mentale et services de conseil professionnels sont à la disposition des résidents. Plus important encore, il existe un vaste programme de santé mentale en milieu scolaire qui vise à fournir un expert en santé comportementale dans chaque bâtiment scolaire. De plus, sur le site Web du gouvernement de Washington DC, vous trouverez une liste des programmes de services de santé mentale disponibles, qui peuvent être consultés ici.

En conjonction avec les programmes de santé mentale, l'identification précoce des étudiants à risque de suicide, d'automutilation et de problèmes de comportement peut aider les États, y compris Washington DC, à garantir l'accès aux soins de santé mentale et au soutien de ces jeunes. En réponse à la crise généralisée de la santé mentale des jeunes, les écoles de la maternelle à la 12e année ont recours à des outils basés sur l'intelligence artificielle (IA) pour identifier les élèves à risque de suicide et d'automutilation. Grâce à la surveillance du risque de suicide, au traitement du langage naturel, à l’analyse des sentiments, aux modèles prédictifs, à l’intervention précoce, ainsi qu’à la surveillance et à l’évaluation basés sur l’IA, l’IA joue un rôle crucial dans la résolution des problèmes mentaux auxquels sont confrontés les jeunes.

Les systèmes d'IA, développés par des sociétés comme Bark, Gaggle et GoGuardian, visent à surveiller l'empreinte numérique des étudiants via diverses entrées de données, telles que les interactions en ligne et les modèles de comportement, à la recherche de signes de détresse ou de risque. Ces programmes identifient les élèves susceptibles de présenter un risque d'automutilation ou de suicide et alertent l'école et les parents en conséquence.

Des propositions visant à utiliser des modèles d'IA pour améliorer la surveillance de la santé mentale en milieu scolaire en mettant en œuvre des boîtes de discussion pour interagir avec les élèves sont en cours d'introduction. Les journaux de conversation de la boîte de discussion servent de source de données brutes pour l'apprentissage automatique. Selon Using AI for Mental Health Analysis and Prediction in School Surveys, les résultats d’enquêtes existantes évalués par des experts en santé peuvent être utilisés pour créer un ensemble de données de test afin de valider les modèles d’apprentissage automatique. L’apprentissage supervisé peut ensuite être déployé pour classer des comportements spécifiques et des modèles de santé mentale. Cependant, des inquiétudes subsistent quant au fonctionnement de ces programmes et aux garanties mises en place par les entreprises pour protéger les données des jeunes contre la vente à d'autres plateformes. De plus, des inquiétudes existent quant à savoir si ces entreprises respectent les lois pertinentes (par exemple, la loi sur les droits éducatifs de la famille et la vie privée). [FERPA]).

L'Université du Michigan a identifié des technologies d'IA, telles que le traitement du langage naturel (NLP) et l'analyse des sentiments, capables d'analyser les interactions des utilisateurs, telles que les publications et les commentaires, pour identifier les signes de détresse, d'anxiété ou de dépression. Par exemple, Breathhh est une extension Chrome basée sur l'IA conçue pour proposer automatiquement des exercices de santé mentale basés sur l'activité Web et les comportements en ligne d'un individu. En surveillant et en analysant les interactions de l'utilisateur, l'application peut déterminer les moments appropriés pour présenter des pratiques et des stratégies de réduction du stress. Les applications, comme Breathhh, ne sont qu'un exemple d'interventions personnalisées conçues en surveillant les interactions des utilisateurs.

Lorsqu’on utilise l’IA pour répondre aux problèmes de santé mentale des élèves de la maternelle à la 12e année, les implications politiques doivent être soigneusement étudiées.

  • Premièrement, les développeurs doivent obtenir le consentement éclairé des étudiants, des parents, des tuteurs et de toutes les parties prenantes avant de déployer de tels modèles d'IA. L’utilisation de modèles d’IA est toujours un sujet de préoccupation pour les décideurs politiques en raison des problèmes de confidentialité qui en découlent. Pour déployer en toute sécurité des modèles d’IA, des politiques de protection de la vie privée doivent être mises en place pour protéger les informations sensibles contre une utilisation inappropriée. Il n’existe aucune législation globale qui réponde à ces préoccupations, que ce soit au niveau national ou local
  • Deuxièmement, les développeurs doivent également prendre en compte et prendre en compte tout biais enraciné dans leur algorithme grâce à des tests de données et à une surveillance régulière des données produites avant qu'elles n'atteignent l'utilisateur. L’IA a la capacité de détecter les premiers signes de problèmes de santé mentale. Cependant, sans la mise en place de telles garanties, nous risquons de ne pas réussir à protéger les étudiants contre des conséquences disproportionnées. Lorsque les données collectées reflètent des biais, elles peuvent conduire à un traitement injuste de certains groupes. Pour les jeunes, cela peut entraîner un sentiment de marginalisation et nuire à leur santé mentale

Des considérations politiques efficaces devraient encourager l’utilisation de modèles d’IA qui fourniront des résultats interprétables, et les décideurs politiques doivent comprendre comment ces décisions sont prises. Les politiques doivent décrire la manière dont les écoles réagiront aux alertes générées par le système. Une norme de diligence doit être universellement reconnue, que ce soit par le biais de politiques ou de mesures de protection internes aux entreprises. Cette norme de diligence devrait définir des lignes directrices qui traitent des situations dans lesquelles les données de l’IA entrent en conflit avec le jugement humain.

La mise en œuvre responsable de l’IA peut améliorer le bien-être des étudiants, mais elle nécessite une évaluation minutieuse pour garantir que les données des étudiants sont protégées contre tout dommage potentiel. À l’avenir, les chefs d’établissement, les décideurs politiques et les développeurs de technologies doivent tenir compte des avantages et des risques des programmes de surveillance de la santé mentale basés sur l’IA. Équilibrer les avantages escomptés tout en atténuant les préjudices potentiels est crucial pour le bien-être des étudiants.

FAQ

Quelle est la place de l'IA dans le domaine de la santé ?

Avec l'avancée rapide de la technologie, l'intelligence artificielle prend une place de plus en plus importante dans le domaine de la santé. En effet, elle permet de faciliter et d'optimiser les diagnostics médicaux en analysant un grand nombre de données en un temps record. De plus, l'IA peut également être utilisée pour assister les professionnels de santé dans leurs tâches quotidiennes, ainsi que pour améliorer les traitements et trouver des solutions innovantes aux problèmes médicaux complexes.

Grâce à ses capacités d'apprentissage et de prédiction, l'IA contribue à améliorer considérablement la prise en charge des patients et pourrait même permettre des avancées majeures dans le futur.

Comment l'IA est-elle utilisée pour améliorer les soins de santé ?

L'intelligence artificielle est de plus en plus utilisée dans le domaine de la santé pour améliorer les soins dispensés aux patients. Grâce à ses capacités d'analyse rapide et de traitement des données, elle peut aider les professionnels de santé à poser des diagnostics plus précis et à proposer des traitements individualisés. Elle permet également une meilleure gestion des dossiers médicaux et une surveillance continue des patients, ce qui réduit les risques d'erreurs médicales.

Enfin, l'IA peut contribuer à la découverte de nouveaux traitements et avancées scientifiques dans le domaine médical.

Comment l'IA peut-elle influencer les opportunités d'emploi dans le secteur de la santé ?

L'IA, ou l'intelligence artificielle, peut avoir un impact significatif sur les opportunités d'emploi dans le secteur de la santé. En effet, grâce à ses capacités d'analyse et de prise de décision, elle permettra une amélioration des processus médicaux, ce qui pourrait entraîner une demande croissante pour des professionnels qualifiés dans ce domaine.

Par ailleurs, l'utilisation de technologies innovantes telles que la télémédecine pourrait également créer de nouvelles opportunités pour les emplois liés à la santé. Toutefois, cela pourrait aussi changer le profil des métiers existants, nécessitant ainsi une adaptation et une formation continue pour demeurer compétitif sur le marché du travail.

Où trouver des cours en format PDF sur la métallurgie ?

Il est possible de trouver des cours en format PDF sur la métallurgie dans différentes sources telles que les sites web spécialisés, les bibliothèques universitaires ainsi que sur des plateformes de partage de documents en ligne. Ces cours peuvent être proposés par des professionnels du domaine ou par des établissements d'enseignement supérieur.

Il est également possible de contacter directement des entreprises spécialisées dans ce domaine pour obtenir de la documentation et des ressources pédagogiques sur la métallurgie.

Pouvez-vous définir le terme "métallurgie" ?

La métallurgie est l'ensemble des techniques utilisées pour extraire, purifier et travailler les métaux. Elle consiste notamment à chauffer les minerais pour en extraire le métal puis à le fondre pour le façonner selon ses besoins. Cette discipline est essentielle dans de nombreux domaines tels que l'industrie, la construction ou encore l'aéronautique.

La métallurgie est donc un domaine clé de l'économie mondiale, permettant la fabrication d'une grande variété d'objets et de structures en métal.

Categories: IA

Alexandre Duval

Alexandre Duval

S’abonner
Notification pour
guest

Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x