Publié le 23 juin 2024 par Alexandre Duval

Il semble que partout où vous vous tournez ces jours-ci, l’intelligence artificielle (IA) soit là pour vous accueillir. D’Instagram aux recherches Google, l’IA est là pour rester, et les Forces armées canadiennes (FAC) ne sont pas du genre à rester en retrait.

  • Les Forces armées canadiennes ont publié une stratégie sur l’intelligence artificielle.
  • La stratégie vise à améliorer le travail des FAC pour atteindre leurs objectifs.
  • Elle se concentre sur cinq domaines clés d’intervention.
  • L’objectif est de mieux utiliser les ressources et d’améliorer les capacités opérationnelles.

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes ont récemment lancé leur première stratégie d'intelligence artificielle.

Construit autour de l’amélioration du travail de la CAF

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a récemment annoncé sa toute première stratégie en matière d'intelligence artificielle.

« La stratégie exprime les ambitions numériques de la Défense visant à moderniser et à faire évoluer notre organisation pour faire face aux défis et opportunités complexes du futur. L'adoption réussie de l'IA ne passera que par la transformation et l'optimisation de notre gestion des données et de l'information ainsi que de nos pratiques opérationnelles et commerciales », ont déclaré le général Wayne Eyre, chef d'état-major de la Défense, et Bill Matthews, sous-ministre de l'Armée nationale. Défense dans une déclaration commune annonçant la nouvelle stratégie.

La stratégie en matière d'IA vise à améliorer le travail des FAC en vue d'atteindre certains de leurs principaux objectifs, tels que la reconstitution, le développement de nouvelles capacités opérationnelles et organisationnelles et le maintien de l'interopérabilité avec les alliés.

Publié le 7 mars 2024, le document de 32 pages vise à engager l’équipe de la Défense à devenir « compatible avec l’IA » d’ici 2030.

Le sous-ministre de la Défense nationale Bill Matthews et le chef d'état-major de la Défense, le général Wayne Eyre.

Cinq domaines clés d’intervention

La stratégie se concentre sur cinq domaines clés. Ceux-ci sont:

  • Identifier et mettre en œuvre les capacités requises par le MDN et les FAC
  • Créer une culture favorable à l'innovation en matière d'IA
  • Établir des principes, des processus et des pratiques pour garantir que l’utilisation de l’IA soit éthique, légale, inclusive, sûre et fiable
  • Gérer les talents et la formation pour répondre aux besoins de la main-d'œuvre
  • Et approfondir les partenariats stratégiques en interne et en externe avec les Alliés, les industries et le monde universitaire

« Nos alliés progressent rapidement dans leurs engagements en faveur de l’IA et de son adoption. Nous devons agir maintenant pour garantir que nous pouvons continuer à partager une image opérationnelle commune avec eux, en détectant, en décidant et en agissant au rythme permis par l'IA, afin que nous ne perdions pas notre crédibilité et notre pertinence en tant que force de combat », a déclaré le Stratégie d'IA avancée par Eyre et Matthews.

En se concentrant sur ces cinq domaines clés, le MDN pourra utiliser l’IA pour répondre aux besoins de l’époque actuelle et ne pas « risquer de perdre notre avantage opérationnel ».

La stratégie en matière d’IA permettra à l’armée de se moderniser et de se reconstituer tout en mettant l’accent sur la nécessité d’être inclusive et éthique. Image ci-dessus : un membre des Forces armées canadiennes de la batterie Dragon du groupement tactique à présence avancée renforcée de l'OTAN en Lettonie envoie un message radio lors d'un exercice de tir réel dans le cadre de l'exercice WAWEL DRAGON avec des membres du groupement tactique à présence avancée renforcée de Pologne à Bemowo Piskie, en Pologne, le 7 novembre 2023. Photo : Caporal Lynette Ai Dang, Section des affaires publiques et de l'imagerie du BG eFP Lettonie, Photo des Forces armées canadiennes. Image gracieuseté de la CAF.

Mieux utiliser les ressources

Les principaux dirigeants du MDN soulignent que l’espoir est que l’adoption de l’IA permettra aux FAC de « devenir de meilleurs gestionnaires des ressources qui leur ont été confiées par les Canadiens ».

La stratégie permettra à l’armée de se moderniser et de se reconstituer tout en mettant l’accent sur la nécessité d’être inclusive et éthique.

Au fond, l’espoir est que la stratégie améliorera les capacités opérationnelles.

« Les capacités et les exigences opérationnelles du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes (MDN/FAC) dans l'environnement de sécurité moderne sont au cœur de cette approche, guidant la priorisation et la nécessité de cette stratégie », indique la stratégie.

Lisez la stratégie d’IA des FAC ici.

Categories: IA

Alexandre Duval

Alexandre Duval

S’abonner
Notification pour
guest

Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x