Publié le 26 mai 2024, modifié le 2 juin 2024 par Alexandre Duval

En moyenne, les travailleurs américains possédant des compétences en intelligence artificielle bénéficient d'une prime salariale allant jusqu'à 25 %, mais certains emplois peuvent bénéficier d'une augmentation du double, selon PwC.

  • Les compétences en IA peuvent entraîner des augmentations de salaire massives
  • La prime de 25 % aux États-Unis dépasse les autres pays comme le Royaume-Uni, le Canada, Singapour et l'Australie
  • Certains emplois non technologiques peuvent bénéficier d'une augmentation du double grâce à l'IA
  • L'IA peut atténuer les pénuries de main-d'œuvre et favoriser une plus grande adoption de l'innovation à long terme

Le cabinet de conseil a analysé un demi-milliard d'offres d'emploi provenant de 15 pays pour examiner l'impact de l'IA sur l'emploi, les compétences, les salaires et la productivité. Dans un rapport publié mardi, il indique que la prime de 25 % en matière de compétences en IA aux États-Unis dépasse les 14 % au Royaume-Uni, les 11 % au Canada, les 7 % à Singapour et les 6 % en Australie.

En approfondissant certaines professions, PwC a découvert que les offres d'emploi américaines pour les concepteurs et les administrateurs de bases de données qui nécessitent des compétences en IA offrent des salaires 53 % plus élevés que les annonces de cette catégorie qui ne nécessitent pas de compétences en IA.

Ce n'est pas surprenant étant donné que les centres de données sont en plein essor, car la technologie d'IA générative nécessite d'énormes capacités pour former de grands modèles de langage comme ChatGPT d'OpenAI. En fait, Nvidia, principal fournisseur de puces d'IA, a déclaré que son chiffre d'affaires avait plus que triplé au premier trimestre, grâce aux ventes aux centres de données.

Mais les avocats peuvent également augmenter leur salaire. Aux États-Unis, les offres d'emploi recherchant des avocats possédant des compétences en IA promettent des salaires 49 % plus élevés que les annonces pour des avocats sans compétences en IA.

De même, les directeurs commerciaux et marketing possédant des compétences en IA peuvent bénéficier d’une augmentation de salaire de 43 %, tandis que les analystes financiers et les comptables pourraient bénéficier de gains de 33 % et 18 %, respectivement.

« Les pays et les secteurs qui ont une forte demande de compétences en IA ont tendance à voir des primes salariales plus élevées, surtout s'il y a une pénurie de professionnels qualifiés, alors que dans les régions où il y a une offre plus abondante de talents en IA, des primes plus faibles sont plus probables. » Mehdi Sahneh, économiste principal chez PwC UK, a déclaré dans un communiqué. « Même si, à première vue, des primes salariales plus faibles peuvent sembler moins favorables, toutes choses étant égales par ailleurs, elles suggèrent un équilibre entre l’offre et la demande de main-d’œuvre et pourraient potentiellement favoriser une plus grande adoption de l’IA et de l’innovation à long terme. »

PwC a également montré que certains « métiers exposés à l’IA », comme le service client, connaissent une croissance de l’emploi 27 % plus lente, ce qui suggère que l’IA atténue les pénuries de main-d’œuvre.

Le rapport souligne que les données ne signalent pas une ère de pertes d'emplois, mais plutôt une période de gains plus progressifs.

Pourtant, certaines compétences individuelles sont de plus en plus demandées, tandis que d’autres qui peuvent être exécutées par l’IA sont en baisse. Par exemple, la demande en compétences d’inférence en IA/apprentissage automatique a grimpé de 113 %, mais la demande en codage en Javascript, qui peut être remplacé par l’IA, a chuté de 37 %, selon PwC. Ailleurs, la demande de compétences en infographie est en baisse de 30 %, et la demande de compétences en démarchage téléphonique est en baisse de 37 %.

Mais d’autres compétences qui nécessitent davantage de contacts personnels sont de plus en plus demandées. Les compétences en yoga sont en hausse de 426 %, l'enseignement sportif de 178 %, la protection des enfants de 156 % et l'épilation au laser de 84 %.

« Beaucoup de ceux qui prédisent que l'IA entraînera une forte baisse du nombre d'emplois se posent la mauvaise question », a déclaré PwC. « Ceux qui prédisent que l’IA aura un impact négatif sur le nombre total d’emplois regardent souvent en arrière et se demandent si l’IA peut accomplir certaines tâches de la même manière que par le passé. La réponse est oui. Mais la bonne question à se poser est la suivante : comment l’IA nous donnera-t-elle le pouvoir de faire des choses entièrement nouvelles, générant de nouveaux rôles et même de nouvelles industries ? »

Plus tôt ce mois-ci, l'indice annuel des tendances de travail 2024 de Microsoft et LinkedIn a révélé que 71 % des dirigeants préféraient embaucher des candidats possédant des compétences en IA plutôt que ceux ayant une expérience plus conventionnelle, et seulement 25 % des entreprises prévoient de proposer une formation en IA générative cette année.

Cela pourrait suggérer un avantage pour les candidats plus jeunes, le rapport révélant que 77 % des dirigeants ont l'intention de déléguer des responsabilités accrues aux recrues en début de carrière possédant des compétences en IA.

FAQ

Quels sont les métiers liés à l'intelligence artificielle ?

  • Les métiers liés à l'intelligence artificielle incluent les développeurs de logiciels spécialisés dans la programmation de systèmes d'IA et les experts en apprentissage automatique.
    • Les ingénieurs en robotique travaillent également avec l'IA pour développer des machines capables de prendre des décisions et d'exécuter des tâches complexes.
    • Les scientifiques de données sont indispensables pour analyser et traiter les grandes quantités de données nécessaires au fonctionnement de l'intelligence artificielle.

      4. Enfin, il existe également des postes comme spécialistes en éthique ou responsables du développement durable, chargés d'assurer une application responsable et éthique de l'IA dans les entreprises et la société.

  • Quels nouveaux métiers sont apparus grâce à l'ia ?

  • Grâce à l'IA, de nombreux nouveaux métiers ont émergé ces dernières années.
    • Parmi eux, on peut citer le data scientist, qui est chargé d'analyser les données massives produites par les systèmes IA.
    • Les développeurs d'algorithmes et les ingénieurs en machine learning sont également des métiers en forte demande avec l'avancée de l'IA. 4. D'autres fonctions comme les éthiciens de l'IA ou encore les spécialistes de la data privacy font aussi partie des nouveaux métiers liés à cette technologie.
  • Quels sont les métiers qui peuvent être menacés par le développement de l'ia ?

    Le développement de l'IA pourrait menacer des métiers dans plusieurs domaines, tels que la comptabilité, le service à la clientèle, la traduction ou encore les ressources humaines. Ces professions impliquent souvent des tâches routinières et répétitives qui pourraient être automatisées par l'IA. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement la disparition complète de ces métiers mais plutôt une évolution vers des fonctions moins répétitives et plus créatives.

    Finalement, cette évolution technologique pourrait également créer de nouveaux emplois liés au développement et à la maintenance de l'IA.

    Comment l'ia impacte-t-elle les différentes professions ?

    L'IA a un impact important sur l'ensemble des professions en modifiant les tâches quotidiennes et en permettant de nouvelles façons de travailler. Elle peut automatiser certaines tâches répétitives, libérant ainsi du temps pour des activités à plus forte valeur ajoutée. L'IA peut également apporter une aide précieuse dans la prise de décisions complexes grâce à ses capacités d'analyse et de traitement de données.

    Cependant, elle soulève également des questions éthiques et pose le débat sur la substitution potentielle des humains par les machines dans certains métiers.

    Peut-on obtenir des informations sur les différents métiers liés à l'ia ?

    Oui, il est possible d'obtenir des informations sur les différents métiers liés à l'intelligence artificielle. Il existe plusieurs sources, telles que des sites spécialisés, des articles de presse ou encore des témoignages de professionnels dans le domaine. Vous pouvez également contacter directement des entreprises ou organisations travaillant dans le domaine de l'IA pour plus d'informations spécifiques sur les métiers qu'ils proposent.

    N'hésitez pas également à vous renseigner auprès d'un conseiller d'orientation pour vous orienter vers les formations et les métiers adaptés à vos intérêts et compétences.

    Categories: IA

    Alexandre Duval

    Alexandre Duval

    S’abonner
    Notification pour
    guest

    Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    0
    Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x