qwanturank

Avant de commencer : si vous n’êtes pas familier avec les principes du split-test statistique SEO et le fonctionnement de SplitSignal, nous vous suggérons de commencer ici ou de demander une démo de SplitSignal. Les tests SEO A/B consistent à trouver la meilleure réponse possible. Non seulement pour les moteurs de recherche comme Google mais aussi pour les utilisateurs. Nous savons par expérience que de vrais utilisateurs peuvent grandement influencer le succès d’une optimisation particulière, en particulier lors de l’optimisation d’éléments SERP tels que les titres de page. En tant que référenceur, vous voulez que votre résultat de recherche corresponde à ce qu’un utilisateur veut ou attend et le fasse mieux que tout autre résultat de recherche avec lequel vous êtes en concurrence. En ce qui concerne les tests orientés utilisateur, trouver la meilleure réponse possible à une requête de recherche est un voyage constant. Pour vraiment valider quelle variante fonctionne le mieux, vous avez besoin d’une méthode statistique de validation. Avec cette étude de cas, nous montrons qu’il est payant de toujours tester plusieurs variantes pour finalement savoir ce qui pousse les utilisateurs à cliquer sur votre résultat de recherche. L’une des choses que nous voulions valider pour Blokker est quel serait le titre de page le plus optimal pour leur catégorie. pages. Blokker est l’un des plus anciens détaillants des Pays-Bas. Le premier magasin Blokker a été ouvert il y a plus de 125 ans et il existe actuellement plus de 400 magasins physiques. En plus des magasins, Blokker dispose d’une boutique en ligne avec un concept de marché comprenant plus de 500 000 produits. Le trafic organique est la principale source de trafic pour la boutique en ligne. Avec Koen Leemans d’OrangeValley, ils ont commencé à tester plus de 3 000 pages de catégories pour augmenter le trafic organique pertinent.

L’hypothèse

Pour cette première série de tests de titre de page, nous avons testé quatre variantes différentes. Les recherches ont montré que nous devrions nous concentrer sur l’intention de transaction pour les pages de catégorie. Chaque variation était composée de deux éléments : Le nom de la catégorie, au singulier. * L’original avait le nom de la catégorie au pluriel, tandis que les recherches ont montré que les utilisateurs ont tendance à rechercher avec des mots-clés au singulier, nous voulions donc que cela corresponde au titre de la page. Le premier élément était le même pour les quatre variantes. Le deuxième élément que nous avons testé était l’inclusion d’un CTA ; cet élément était différent pour les quatre variantes. Titre original de la page : « Stofzuigers koop je online bij Blokker » qui peut être traduit par quelque chose comme « Acheter des aspirateurs en ligne chez Blokker ».Variante un exemple : Stofzuiger kopen?Stofzuigers koop je online bij BlokkerTraduction CTA : « Acheter des aspirateurs en ligne chez Blokker »Exemple de la variante 2 : Stofzuiger kopen?Online bij BlokkerTraduction CTA : « En ligne chez Blokker »Exemple de la variante 3 : Stofzuiger kopen?Koop het online bij BlokkerTraduction CTA : « Achetez-le en ligne sur Blokker »Exemple de la variante 4 : Stofzuiger kopen?Snel in huis | Traduction de BlokkerCTA : « Livraison rapide à domicile »Veuillez noter que dans l’exemple ci-dessous, nous ne montrons que les CTA (dans l’original, il y a aussi des noms de catégorie) : Toutes les variantes incluaient le nom de la catégorie (au singulier) et un CTA. Nous voulions valider quelle configuration entraînerait plus de trafic organique (pertinent) vers les pages de catégorie.

Le test

Nous avons utilisé SplitSignal pour configurer les quatre tests. Environ 3 000 pages de catégorie ont été sélectionnées comme variante ou contrôle, ce qui signifie que chaque test contenait environ 750 pages. Nous avons pu déterminer que Googlebot a visité 99 % des pages testées.

Le résultat

Après 21 jours de test, nous avons examiné les résultats. Il y avait deux variantes (variante un et variante trois) qui ont surpassé le groupe de contrôle modélisé. Pour les deux autres variantes, nous n’avons pas pu détecter de changement significatif, ce qui signifie que la variante n’a pas été plus performante ni pire que le groupe de contrôle modélisé. Notez que nous ne comparons pas les pages réelles du groupe de contrôle à nos pages de variantes, mais plutôt une prévision basée sur sur les données historiques. Nous comparons cela avec les données réelles. Nous utilisons un ensemble de pages de contrôle pour donner au modèle un contexte pour les tendances et les influences externes. Si quelque chose d’autre change pendant notre test (par exemple, la saisonnalité), le modèle le détectera et le prendra en compte. En filtrant ces facteurs externes, nous obtenons un aperçu de l’impact réel d’un changement SEO. Nous avons pu identifier la meilleure variante, à savoir la variante un. Nous avons vu un 12,8 % augmenter en clics organiques vers les pages testées, avec un niveau de confiance de 99 %. Comment lire les résultats du test SplitSignal ?

L’analyse du résultat (pourquoi ?)

Le résultat de ce test de titre de page a été déterminé par les utilisateurs. Comme mentionné, les tests SEO A/B ne consistent pas seulement à valider vos modifications SEO pour Google mais aussi pour les vrais utilisateurs. Bien que Google sera toujours un facteur, Google n’est pas le seul à faire pencher la balance. Savoir ce que les utilisateurs attendent et ce qu’ils trouvent attrayant peut faire une grande différence dans la façon dont les utilisateurs interagissent avec vos extraits de résultats de recherche. Pour ce test, nous savons maintenant que la première variante convient le mieux au groupe cible. L’optimisation des titres de page ne consiste pas seulement à inclure vos principaux mots-clés. Il y a bien plus à écrire des titres de page attrayants et efficaces. Cette étude de cas montre qu’il est plus important que jamais de trouver des moyens de se démarquer et d’être la réponse la plus pertinente. En tant que référenceur, vous devez réfléchir et expérimenter différents facteurs qui composent un titre de page. Dans la recherche, vous êtes toujours en concurrence avec d’autres résultats de recherche. Si votre réponse à une requête de recherche n’est pas ce qu’un utilisateur veut ou attend, un utilisateur peut simplement cliquer sur un résultat de recherche différent. Pour Blokker, nous avons maintenant un nouveau modèle de « titre de page maître » pour les pages de catégorie à tester plus avant. Cette étude de cas est un excellent exemple de la raison pour laquelle tester plusieurs variantes vous aide à identifier rapidement le format le plus optimal pour les éléments liés au référencement, tels que les titres de vos pages. En collaboration avec OrangeValley, Blokker a créé une feuille de route de test SEO A/B pour des tests et une amélioration continus. Nous publierons des informations plus intéressantes, alors restez à l’écoute. Faites analyser votre prochain split-test SEO par OrangeValley Agency.

Trouvez la meilleure réponse pour les utilisateurs et les moteurs de recherche

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires