KUALA LUMPUR: Le sprinter adolescent national Muhammad Azeem Mohd Fahmi veut se débarrasser du surnom de « Usain Bolt de Malaisie » lors de son apparition aux Championnats du monde d’athlétisme des moins de 20 ans à Cali, en Colombie, du 1er au 6 août.
Muhammad Azeem, qui courra sur 100 m et 200 m, a déclaré que ce tournoi prestigieux était sa meilleure opportunité de se faire un nom et de prouver au monde qui il est vraiment.
« Avant cela, j’étais peut-être surnommé Usain Bolt de Malaisie, mais personnellement, je veux que les gens me connaissent sous le nom d’Azeem Fahmi au lieu d’Usain Bolt de Malaisie. Je veux aussi prouver à tout le monde que je ne suis pas un prodige d’un an.
« Je ferai de mon mieux pour prouver que je peux non seulement performer dans le pays mais aussi à l’étranger », a-t-il déclaré lors d’une rencontre lors d’une séance de simulation du système de « faux départ » avec d’autres sprinteurs nationaux au stade national de Bukit Jalil aujourd’hui.
Dans le même temps, l’athlète de 18 ans a déclaré que la légende jamaïcaine du sprint Bolt, détenteur des records du monde du 100 m et du 200 m, avait un tout autre caractère, ce qui lui donnait envie de marquer sa propre marque.
« Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve. Peut-être que ma fortune sera plus avancée ou peut-être que je peux émerger sur la scène mondiale maintenant, (alors) les gens me reconnaîtront-ils (alors) comme Usain Bolt ou Azeem Fahmi ? Il a demandé.
Avant les championnats de Cali, Muhammad Azeem a été une révélation pour la Malaisie, enregistrant des records personnels dans les sprints – 10,28 s au 100 m en juin dernier et 20,89 s au 200 m un mois plus tard.
Muhammad Azeem a déclaré qu’il s’était rendu compte que ce serait un domaine de classe mondiale à Cali, mais cela ne freinerait pas son esprit ni ne détournerait son attention.
« La présence d’athlètes plus rapides là-bas peut dans une certaine mesure m’inciter à courir plus vite, et mon objectif est simplement de battre mes records personnels, et avec un peu de chance, les marques nationales », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il serait dehors pour profiter de son courir en Colombie.
Le record national du 100 m en 10,18 s est détenu par le médaillé d’or des SEA Games 2017, Khairul Hafiz Jantan, qui l’a établi en 2016, tandis que le record du 200 m en 20,77 s a été établi par Russel Alexander Nasir Taib en 2019.
Les championnats du monde juniors pourraient également être l’occasion pour Muhammad Azeem d’expier son échec aux 31e SEA Games à Hanoï, au Vietnam, en mai dernier, où il a été disqualifié pour un faux départ dans les manches du 100 m.
En plus de Muhammad Azeem, trois autres athlètes nationaux qui participeront à la compétition mondiale junior sont Elvin Yap (110 m haies hommes), Jonah Chang (lancer du poids hommes) et Muhammad Shah Sholihin (triple saut hommes). -Bernama

Categories: Interview

S’abonner
Notification pour
guest

Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x